Crise à la Ligue d'Aquitaine

12 février 2011 - 13:10

Président du District des P.A., Jean-Michel Larqué ne digère pas le « licenciement déguisé » du directeur de la Ligue d'Aquitaine. Et il n'est pas seul….

 

La crise couve à la Ligue d'Aquitaine de football. Lundi dernier, le comité de direction de l'instance régionale s'est même achevé dans une ambiance particulièrement houleuse. Le feu est parti lorsque les membres présents ont appris le prochain départ de Jean-Pierre Fage, directeur général et salarié de la Ligue depuis 32 ans. « On nous l'a présenté comme un départ volontaire, mais c'est un licenciement déguisé » estime Jean-Michel Larqué, président du district des Pyrénées-Atlantiques particulièrement remonté contre Joël Léonard, le président de la Ligue.

À cette annonce, 18 des 29 membres du comité directeur se sont levés et ont quitté l'assemblée pour manifester leur désapprobation, s'estimant « mis devant le fait accompli » selon Patrick Mattenet, président du district de Dordogne.

En clair, les reproches formulés par les contestataires portent aussi bien sur le fond que sur la forme. « Le président Léonard a tendance à gouverner seul, estime un des présidents de district sous couvert d'anonymat. Alors forcément, le courant a fini par ne plus passer entre lui et son directeur, qu'il a fini par mettre au placard. »

Ce dernier, Jean-Pierre Fage, qui n'a pas voulu nous confirmer explicitement son prochain départ, ni ses modalités, est un employé particulièrement respecté au sein de la Ligue d'Aquitaine. Pour la plupart des « frondeurs », son départ n'en est donc que plus regrettable, a fortiori dans des conditions restées secrètes jusqu'au dernier moment.

Léonard nie l'idée de crise

Devant l'Assemblée, Joël Léonard aurait fini par reconnaître que ce départ était né de « sa volonté ». Mais au final, Jean-Michel Larqué ne digère pas. « Il y a eu une négociation entre les deux parties et au final, la Ligue d'Aquitaine va débourser une somme très importante pour s'offrir le luxe de cette séparation. C'est de l'argent qui n'ira donc pas aux districts, pas aux clubs, pas à la base du football. On ne peut pas accepter ça. »

Un vote de défiance

Joël Léonard, quant à lui, considère que cette affaire n'en est pas une. « Ce sont des débats qui ont eu lieu en interne, à propos d'une décision qui n'existe pas. » En d'autres termes, la séparation entre la Ligue et son directeur général n'étant pas encore officielle, le président qui se dit « respectueux de l'institution » refuse de la commenter.

Il n'empêche, dans la foulée de ces événements, le trésorier général Dominique Debreyer a annoncé son intention de démissionner, tandis que les opposants à Joël Léonard ont l'intention de transformer la réunion de bureau prévue lundi prochain en un comité directeur, histoire, selon Jean-Michel Larqué « de demander des explications au président. Mais pour le moment, nous sommes dans une véritable impasse. »

Quelles peuvent être les conséquences de cette crise de pouvoir actuelle ? A priori, les présidents de districts ne sont pas décidés à passer l'éponge. « Nous sommes très solidaires », résumait l'un d'eux hier soir, alors qu'une réunion de douze contestataires s'était tenue dans la matinée, tandis que les plus éloignés géographiquement ont pu y participer par téléphone.

Ce rendez-vous aura permis de rédiger la lettre demandant au président de la Ligue de modifier l'ordre du jour de lundi prochain et d'y ajouter « un vote de confiance au président ». Selon les statuts de la Ligue, rien ne dit que cela suffira à forcer Joël Léonard à démissionner. Cependant, la pression semble particulièrement forte.

Évidemment, dans ces conditions, tout le monde cherche à savoir qui pourrait profiter de la situation et, éventuellement, succéder à Joël Léonard. Jean-Michel Larqué, dont la puissance de feu médiatique n'a pas d'égal ? Pas forcément. « En aucun cas », rectifie-t-il. Selon nos informations, Pierre Soubabère, président du district de Bordeaux et Jean-Pierre Dubedat (Sauternais et Graves), auraient la préférence de leurs confrères. En tout état de cause, le prochain comité directeur de lundi s'annonce décisif.

A suivre…

Commentaires

[Sujet supprimé] 1 an
pascal locatelli a signé le livre d'or 1 an
F.C.Poudenx vient de remporter le trophée 5 membres plus de 3 ans
Finales Coupes St Geours plus de 4 ans
les jeunes arbitre de france plus de 4 ans
fin de saison plus de 4 ans
Coupe des Landes plus de 5 ans
Week-end de Coupe plus de 5 ans
Championnat 2012/2013 plus de 5 ans
Saint Perdon a commenté Après la finale plus de 5 ans
Après la finale et Poudenx enlève la Coupe du District plus de 5 ans
fbotella a commenté FC Poudenx / AJ Saugnac et Muret plus de 5 ans
Saint Perdon a commenté FC Poudenx / AJ Saugnac et Muret plus de 5 ans
FC Poudenx / AJ Saugnac et Muret plus de 5 ans
1/2 FINALE COUPE DU DISTRICT plus de 5 ans

Les membres déjà inscrits sur le site de votre club :

  • 1 Arbitre
  • 2 Joueurs
  • 1 Supporter

L'ÉMOTION BLEU

  L'Emotion Bleue, c'est à droite de la licence

Une fois vos licences reçues, vous êtes beaucoup à appeler le service des licences pour connaître l'utilité de la partie droite de la licence. Cette partie est à détacher et à donner au licencié. Elle contient des informations comme le nom et prénom du joueur, son numéro de licence et le nom de son club.

Avec ces informations, le licencié pourra se connecter sur le site Emotion bleue et se créer un compte personnel lui permettant ainsi de retrouver toute l'actualité exclusive des Bleus ainsi qu'un certain nombre de bons plans.

Le licencié aura la possibilité également d'obtenir une carte Emotion Bleue (7€uro par an si licencié, 9€uro autrement) qui lui permettra d'obtenir encore plus d'avantages !

Alors n'hésitez plus et rejoignez le monde des Bleus !