football club de poudenx : site officiel du club de foot de Poudenx - footeo

CAN : le cameroun a son tour surpris

14 janvier 2010 - 10:20

Football - CAN 2010

Le Cameroun surpris d'entrée


Le Cameroun surpris

Surprise à Lubango où le Gabon a dominé le Cameroun de Paul le Guen (1-0), lors du premier match du groupe D de la CAN. C'est Daniel Cousin qui a inscrit le but pour la formation d'Alain Giresse.

CAMEROUN - GABON : 0-1
But : Cousin (17e)

Décidemment, cette CAN 2010 n'en finit plus de nous offrir des surprises. Après les contre-performances de l'Algérie et de la Côte d'ivoire, c'est au tour du Cameroun de se casser les dents face à un adversaire supposé plus faible. Les Lions Indomptables ont ainsi manqué leur entrée en lice en s'inclinant face à un Gabon en état de grâce (0-1). La sélection d'Alain Giresse a pu construire cet exploit en s'appuyant sur Daniel Cousin, auteur de l'ouverture du score en début de rencontre, puis sur Didier Ovono, auteur de parades à répétition.

Cette déconvenue du Cameroun offre à Paul Le Guen sa première contrariété à la tête de sa sélection. Jusqu'à présent, l'ancien entraîneur du Paris SG n'avait quasiment connu que des satisfactions avec un bilan de six victoires et un nul en sept rencontres. Cette fois, pour le grand rendez-vous de la CAN, l'équipe camerounaise est retombée dans ses travers. Pourtant, avec un 4-3-3 ambitieux, elle a entamé la partie sur les chapeaux de roues en transperçant la fébrile défense du Gabon dès ses premiers assauts. Ainsi, Ovono n'a pas tardé à chauffer ses gants en sortant une frappe à mi-hauteur signée N'Guemo (6e) puis en détournant sur son montant une frappe croisée d'Emana (8e). Cette entame de match en boulet de canon des Lions Indomptables semblait leur annoncer une entrée en matière sans grandes contrariétés. Il n'en a rien été.

Ovono dans un grand soir

Effectivement, le scénario a été tout autre. En chipant un ballon dans les pieds de Rigobert Song, Webo a pu lancer Cousin sur la voie de l'ouverture du score (0-1, 17e). Dès lors, le Gabon s'est senti pousser des ailes. Les Panthères ont corrigé leurs lacunes défensives de début de rencontre pour évoluer en bloc équipe. Une organisation qui a totalement enrayé la machine camerounaise, déjà K-O par ce but encaissé contre le cours du jeu. Néanmoins, la sélection d'Alain Giresse a fini par montrer des signes de faiblesse après le repos pour offrir une multitude d'occasion aux Lions. Qu'importe. Car Ovono a sorti une prestation de haute volée.

Le portier du Mans a ainsi connu une réussite maximale. On l'a vu multiplier des parades réflexes, à l'image de ses interventions sur une tentative de Webo (56e), sur une frappe en force d'Emana (74e) ou encore sur un coup-franc lointain de Geremi (89e). Pour ne citer que celles-ci. Ainsi, malgré un Eto'o transparent, le Cameroun a pu se procurer des opportunités d'égaliser. En vain. Le Gabon n'a rien lâché, quitte à jouer l'intox à la vue de la stratégie de gain de temps opéré dès la fin de la première période. Si rien n'est encore joué après ce premier match, Alain Giresse et Paul Le Guen y voient déjà un peu plus clair sur les forces et faiblesses de leurs équipes. Le second nommé sait déjà que ses Lions n'auront pas le droit à une deuxième erreur, dimanche, face aux Zambiens.

LA DECLA : Paul Le Guen (sélectionneur du Cameroun)

"On n'a pas été très bons, on n'a pas réussi à mettre du rythme pour contourner cette équipe. Lors de notre double confrontation (en septembre) nous avions réussi à les déstabiliser. Là, on a eu des occasions, mais l'ouverture du score par les Gabonais nous a découragés. Il ne faut surtout pas se démobiliser: les deux derniers matches de la poule peuvent nous permettre de passer. Certains joueurs (camerounais) n'ont pas montré le niveau qu'ils ont affiché auparavant en club ou en sélection. Ce n'était pas de la suffisance, mais un niveau inférieur par rapport au potentiel qu'ils ont habituellement".

 

La Tunisie en échec


La Tunisie en échec

La Tunisie n'a pu obtenir mieux que le match nul (1-1) pour son premier match de la CAN, lundi face à la Zambie à Lubango. Dominés dans les grandes largeurs au cours de la première demi-heure, les Aigles de Carthage ont pourtant obtenu un résultat encourageant sur la forme.

ZAMBIE - TUNISIE : 1-1
Buts : Mulenga (19e) pour la Zambie et Dhaouadi (40e) pour Tunisie

Le résultat est décevant dans la course à la qualification car attendent désormais le Gabon et le Cameroun. La route vers les quarts de finale reste donc périlleuse pour la Tunisie. Celle-ci a pourtant rassuré sur bien des points, quelques semaines après sa non-qualification pour le Mondial-210 et surtout quelques jours après son humiliation par la Gambie en match amical. Son incapacité à créer du jeu, une exigence de Faouzi Benzarti qui nécessitera de nombreux matches pour être satisfaite, a encore été criante mais l’attitude combative et la rigueur que souhaitaient voir son sélectionneur et tout un peuple ont finalement été affichées.

Consciente des qualités techniques intrinsèquement supérieures des Chipolopolos, la Tunisie a vite compris qu’il fallait laisser passer la tempête de la première demi-heure. Au cours de cette période, les hommes du bouillonnant Faouzi Benzarti n’ont pas même été capables de mettre le pied sur le ballon et de proposer un semblant de jeu. Dépassés par la vivacité, la technique et la qualité de passes des Zambiens, les Aigles de Carthage ont courbé l’échine jusqu’à l’ouverture du score de l’ancien joueur de la Berrichonne de Châteauroux Jacob Mulenga (1-0, 17e). Et l’apathie des Tunisiens aurait pu leur coûter encore plus cher si les hommes de Hervé Renard avaient été un peu plus efficaces dans la zone de vérité.

Msakni fera date

C’est le constat que l’on peut tirer de l’importante domination des frères Katongo et de leurs coéquipiers car la réaction est tombée comme l’arrivée d’un Messi (e). Un Messi qui pourrait s’appeler chez les Tunisiens Youssef Msakni. Pour une première titularisation avec sa sélection nationale, le milieu de terrain offensif de l’Espérance de Tunis a marqué les esprits par son travail amenant l’égalisation de Zouheir Dhaouadi (1-1, 40e) mais aussi par les rares minutes, soit les dix premières du second acte, au cours desquelles la Tunisie a semblé produire du jeu. Le membre de la fameuse génération 1990 (avec Bilel Iffa) a fait preuve d’une excellente vision du jeu et d’une qualité technique, qui a grandement facilité le travail des attaquants. L’utilité de son repositionnement sur le côté gauche également.

Cependant, Msakni fut encore trop discret pour qu’il se montre, lui et ses partenaires, un peu plus dangereux. Les offensives des champions d’Afrique 2004 furent globalement sporadiques. Le souci des Tunisiens de garder le match nul est vite devenu leur cheval de bataille jusqu’au coup de sifflet final. Le réveil des Zambiens dans le dernier quart d’heure fut finalement contenu au prix de quelques sueurs froides mais il atteste d’une chose : la Tunisie est une équipe en reconstruction. A Lubango, elle a entrevu une voie par laquelle elle peut s’engager. Pour que le souvenir de Maputo (capitale du Mozambique et lieu de la non-qualification de la Tunisie) ne soit plus qu’un mauvais souvenir.

LA DECLA : Faouzi Benzarti (sélectionneur de la Tunisie)

"Il y a de grosses équipes qui sont là: nous avons disputé des éliminatoires combinées avec la Coupe du monde, ce qui fait que les meilleures équipes sont là. Il n'y a pas d'équipes fortes ou faibles: toutes se battent, on le constate avec les autres résultats. Avec l'élimination de la Coupe du monde, on a subi un choc. On a fait un renouvellement avec des jeunes qui ont eu du mal à entrer dans le jeu. On a eu une bonne deuxième mi-temps, on aurait pu gagner le match, apparemment il y a un penalty qui n'a pas été sifflé, mais le nul est équitable. Contre le Gabon, ce sera pratiquement le même topo".

Commentaires

[Sujet supprimé] 1 an
pascal locatelli a signé le livre d'or plus de 2 ans
F.C.Poudenx vient de remporter le trophée 5 membres plus de 4 ans
Finales Coupes St Geours plus de 4 ans
les jeunes arbitre de france plus de 5 ans
fin de saison plus de 5 ans
Coupe des Landes plus de 5 ans
Week-end de Coupe plus de 5 ans
Championnat 2012/2013 plus de 5 ans
Saint Perdon a commenté Après la finale plus de 5 ans
Après la finale et Poudenx enlève la Coupe du District plus de 5 ans
fbotella a commenté FC Poudenx / AJ Saugnac et Muret plus de 5 ans
Saint Perdon a commenté FC Poudenx / AJ Saugnac et Muret plus de 5 ans
FC Poudenx / AJ Saugnac et Muret plus de 6 ans
1/2 FINALE COUPE DU DISTRICT plus de 6 ans

Les membres déjà inscrits sur le site de votre club :

  • 1 Arbitre
  • 2 Joueurs
  • 1 Supporter

L'ÉMOTION BLEU

  L'Emotion Bleue, c'est à droite de la licence

Une fois vos licences reçues, vous êtes beaucoup à appeler le service des licences pour connaître l'utilité de la partie droite de la licence. Cette partie est à détacher et à donner au licencié. Elle contient des informations comme le nom et prénom du joueur, son numéro de licence et le nom de son club.

Avec ces informations, le licencié pourra se connecter sur le site Emotion bleue et se créer un compte personnel lui permettant ainsi de retrouver toute l'actualité exclusive des Bleus ainsi qu'un certain nombre de bons plans.

Le licencié aura la possibilité également d'obtenir une carte Emotion Bleue (7€uro par an si licencié, 9€uro autrement) qui lui permettra d'obtenir encore plus d'avantages !

Alors n'hésitez plus et rejoignez le monde des Bleus !