football club de poudenx : site officiel du club de foot de Poudenx - footeo

le togo attaqué par les rebelles

9 janvier 2010 - 18:56

 

Le Togo attaqué par des rebelles !

Alors que la sélection togolaise quittait ses bases au Congo pour rejoindre l'Angola, le bus transportant le groupe a été mitraillé vendredi par des rebelles aux environs de la frontière entre ces deux pays. Plusieurs joueurs ont été blessés dans la fusillade, dont deux gravement, alors que le chauffeur du véhicule est décédé. Du coup, le Togo pourrait ne pas disputer la Coupe d'Afrique des Nations, compétition maintenue dans la soirée par la Confédération africaine de football.
 Le bus de la sélection togolaise, emmenée par Salifou, a été mitraillée par des rebelles à la frontière de l'Angola. (Reuters) La Coupe d'Afrique des Nations Orange 2010 n'a pas encore commencé que son déroulement pourrait déjà être fortement remis en question. La faute à un terrible drame qui a touché vendredi la sélection togolaise aux alentours de 16h15 dans l'enclave pétrolifère de Cabinda. Alors que les Éperviers, de retour d'un stage de préparation au Congo, passaient la frontière pour se rendre en Angola, pays organisateur de la compétition, des rebelles ont mitraillé le bus pendant de longues minutes. Selon le témoignage de Thomas Dossevi, présent dans l'autocar au moment de la fusillade et interrogé par Infosport, "deux joueurs seraient sérieusement blessés ainsi que plusieurs dirigeants". Il s'agirait selon plusieurs sources de Serge Akakpo, pensionnaire du championnat roumain et atteint d'une balle dans le dos, et de Kodjovi Obilalé, portier du GSI Pontivy, dont l'état est stationnaire.

Ces deux joueurs ne sont malheureusement pas les seuls touchés par cette attaque à caractère terroriste puisque l'entraîneur des gardiens, le docteur, l'intendant chargé de la communication ainsi que l'entraîneur-adjoint ont également été blessés grièvement. Le chauffeur du bus a quant a lui été tué sur le coup. Témoin de cette scène tragique, Thomas Dossevi s'avoue terriblement choqué au moment de relater le drame : "Nous revenions de notre stage du Congo pour nous rendre en Angola. Et cinq minutes après que nous ayons passé la frontière angolaise, vers quinze heures, nous avons été mitraillés par des rebelles. Certains joueurs comme moi ont eu le temps de se protéger en se jetant sous les sièges. Pour éviter les balles, nous sommes restés allongés une vingtaine de minutes au sol, j'ai eu très peur, j'entendais les balles et je ne savais pas ce qui se passait. C'était très impressionnant."

Romao : "Je ne pense qu'à arrêter cette CAN et rentrer à la maison"


Dans un premier temps, le comité d'organisation de la CAN a maladroitement tenté de minimiser la gravité des faits, liant la fusillade au fait qu'un pneu du bus ait éclaté, provoquant une pagaille générale. Version virilement démentie par plusieurs joueurs de la sélection puis récusée suite à la revendication de cette fusillade par les Forces de Libération de l'Etat du Cabinda/Position Militaire, un groupe armé qui se bat pour l'indépendance de cette province et qui projette d'autres actions de ce calibre. Si toute rencontre devant se disputer dans cette zone devrait être logiquement déplacée, Thomas Dossevi, qui évolue sous les couleurs nantaises, ne se projette pas encore là : "Il y avait du sang partout, tout ça pour du football. Je ne sais même pas si nous allons jouer la CAN. Là, nous sommes à l'hôpital, nous avons été évacués du bus et escortés jusque ici par l'armée. C'est incroyable ce qui s'est passé. Tout ça pour du football."

Ce grave incident, qui s'est produit devant les yeux de la police, devrait en effet remettre en question la participation du Togo à la CAN. Les Éperviers, dont certains sont toujours hospitalisés, attendent d'être fixés sur le sort des blessés avant de se prononcer sur la suite des opérations. A en croire certains éléments du groupe, c'est vers un retrait de la Coupe d'Afrique des Nations que les Togolais se dirigent, comme l'a expliqué le Grenoblois Alaixys Romao: "Si on peut la boycotter, autant le faire, ce n'est pas normal qu'on se fasse tirer dessus pour un match de foot, je ne pense qu'à arrêter cette CAN et rentrer à la maison." Le Togo devait disputer son premier match lundi contre le Ghana à Cabinda, foyer de vives tensions entre les séparatistes et le parti au pouvoir, le MPLA, sous fond de convoitises économiques. Dans la soirée, la Confédération africaine de football (CAF) a néanmoins assuré que la compétition aurait lieu malgré ce coup dur pour le football africain et pour l'Angola, revenu sur le devant de la scène grâce à cet événement.

Commentaires

[Sujet supprimé] plus de 2 ans
pascal locatelli a signé le livre d'or plus de 2 ans
F.C.Poudenx vient de remporter le trophée 5 membres plus de 4 ans
Finales Coupes St Geours plus de 5 ans
les jeunes arbitre de france plus de 5 ans
fin de saison plus de 5 ans
Coupe des Landes plus de 5 ans
Week-end de Coupe plus de 5 ans
Championnat 2012/2013 plus de 6 ans
Saint Perdon a commenté Après la finale plus de 6 ans
Après la finale et Poudenx enlève la Coupe du District plus de 6 ans
fbotella a commenté FC Poudenx / AJ Saugnac et Muret plus de 6 ans
Saint Perdon a commenté FC Poudenx / AJ Saugnac et Muret plus de 6 ans
FC Poudenx / AJ Saugnac et Muret plus de 6 ans
1/2 FINALE COUPE DU DISTRICT plus de 6 ans

Les membres déjà inscrits sur le site de votre club :

  • 1 Arbitre
  • 2 Joueurs
  • 1 Supporter

L'ÉMOTION BLEU

  L'Emotion Bleue, c'est à droite de la licence

Une fois vos licences reçues, vous êtes beaucoup à appeler le service des licences pour connaître l'utilité de la partie droite de la licence. Cette partie est à détacher et à donner au licencié. Elle contient des informations comme le nom et prénom du joueur, son numéro de licence et le nom de son club.

Avec ces informations, le licencié pourra se connecter sur le site Emotion bleue et se créer un compte personnel lui permettant ainsi de retrouver toute l'actualité exclusive des Bleus ainsi qu'un certain nombre de bons plans.

Le licencié aura la possibilité également d'obtenir une carte Emotion Bleue (7€uro par an si licencié, 9€uro autrement) qui lui permettra d'obtenir encore plus d'avantages !

Alors n'hésitez plus et rejoignez le monde des Bleus !